Comment réduire les accidents de travail ?
Formations

Comment réduire les accidents de travail ?

Les accidents du travail sont toujours trop nombreux, ils ont causé la mort de plus de 500 personnes en 2016* ! Bien sûr, c’est nettement moins qu’au siècle dernier, les efforts consentis par les entreprises y sont pour quelque chose, mais on peut faire mieux pour espérer arriver un jour à l’objectif zéro accident mortel en France.

audit securite industriel

Les accidents du travail dans l’industrie : La formation avant tout !

Afin de protéger les salariés, les entreprises se conforment à de nombreuses règles en matière d’hygiène et sécurité. On sait que les secteurs industriels peuvent être des lieux de dangers permanents, certaines machines sont effectivement susceptibles de causer des accidents du travail à chaque instant. Les salariés exposés à des risques sont formés pour ne pas mettre leur vie en danger, les audits de sécurité sont réalisés régulièrement dans les ateliers, mais la vigilance est toujours de mise, les défaillances techniques sont quelques fois mises en cause. On ne peut pas systématiquement mettre les torts sur les machines, cependant il est utile de rappeler que les accidents du travail peuvent se produire à cause d’une défaillance ou d’un entretien technique laissé à la dérive.

Les formations sécurité doivent faire l’objet d’une grande attention dans l’industrie, chaque nouveau salarié doit être briefé sérieusement sur les dangers de son environnement de travail.

La monotonie un facteur de risque d’accident bien réel

C’est lorsque l’on fait tous les jours les mêmes gestes que les accidents de travail sont possiblement plus importants. L’inattention, la routine, la certitude de ne rien risquer peut détourner la prise de conscience que l’on travaille sur une machine dangereuse.

bouton poussoirC’est pourquoi il est utile de rappeler à tous via des procédures de sécurité que l’accident n’est jamais loin. Tous les intervenants doivent prendre acte à leur prise de poste, et ce tous les jours des risques d’accident. Ils doivent par exemple vérifier le bon état de marche des appareils de commande de sécurité. Tester les boutons poussoirs peut être considéré comme une perte de temps, mais ça ne l’est jamais lorsque ce sont des vies qui sont en jeu. Certains auditeurs sécurité ont déjà constatés que des organes visant à protéger les opérateurs sur machine étaient shuntés ! C’est évidemment inacceptable et à ne pas faire, la responsabilité de l’entreprise serait engagée et cela pourrait avoir des répercussions très graves, car l’inspection du travail, la CPAM chercheraient évidemment des coupables.

Si vous êtes responsable de la maintenance et/ou de la sécurité dans une entreprise industrielle, ne négligez jamais les audits, le bon fonctionnement des appareils de sécurité, il en est de la protection des opérateurs et de leur vie ! Les accidents mortels au travail peuvent être réduits si et seulement si on écarte tous les risques et défaillances humaines comme techniques.

* Source https://www.planetoscope.com/sante/731-nombre-d-accidents-de-travail-en-france.html